8 conseils pour économiser le chauffage cet hiver

8-conseils-pour-economiser-le-chauffage-cet-hiver

Pour préparer votre maison à l’hiver, voici 8 conseils simples qui peuvent vous permettre d’économiser le chauffage, l’énergie et de l’argent.

Le froid est de retour. Aidez-vous à vous garder au chaud cette saison en suivant quelques conseils pour économiser de l’énergie tout en restant à l’aise.

Compte tenu du fait malheureux que les cambriolages de propriétés résidentielles augmentent régulièrement, un système de sécurité domestique peut être une option très avantageuse. Les coûts d’installation de ces systèmes sont souvent étalés sur le premier hiver voire sur quelques saisons, ce qui permet de les amortir facilement.

Faire entretenir la chaudière

Avec l’hiver qui approche, il n’y a rien de pire qu’un radiateur cassé en plein hiver. Cependant, avec un entretien approprié et des obligations légales à l’esprit, vous pouvez limiter les risques.

  • Chaque année, les propriétaires doivent changer leur chaudière à mazout et à bois.
  • Les chaudières à gaz doivent être contrôlées chaque année sur L’ile de France. Cette fréquence est réduite à tous les 2 ans en Wallonie.

L’entretien régulier de votre voiture améliore l’efficacité énergétique et augmente la sécurité des autres conducteurs sur la route.

> Plus d’info sur l’entretien de la chaudière

Il y a un changement dans le gaz utilisé dans certaines parties de la Belgique. Cela peut déranger certaines personnes car elles ne sont pas habituées à utiliser ce type de gaz.

Nous profitons alors de l’entretien régulier de la chaudière pour vérifier que les éventuels appareils fonctionnant au gaz fonctionnent également correctement. Cela comprend la chaudière, le chauffe-eau, le poêle concave, etc.

Installer un thermostat d’ambiance

Les radiateurs ne sont plus nécessaires pour chauffer votre maison. Avec le thermostat, vous pouvez régler la température directement à votre niveau préféré.

Ce produit garantit une température confortable grâce à une très faible utilisation, à condition qu’il soit utilisé correctement. Pour maintenir cette température, veuillez suivre ces conseils :

Si vous n’avez pas encore de thermostat, pensez à en acheter un. Un thermostat autorégulant peut aider à économiser sur les coûts.

Il existe plusieurs types de thermostats. Vous devrez choisir celui qui convient le mieux à vos besoins particuliers et à votre budget.

Bien gérer le chauffage

Même s’il ne fonctionne que quelques mois par an, le chauffage consomme la majorité de l’énergie d’un logement, c’est plus que tous les autres usages réunis.

Si vous souhaitez contrôler la température de la pièce avec un thermostat, utilisez des vannes thermostatiques pour réguler la température. Vous pouvez régler l’heure de début et l’heure de fin de vos cycles de chauffage.

Il est toujours important de savoir comment fonctionne un climatiseur chaque fois que vous souhaitez chauffer votre maison pendant l’hiver. De cette façon, vous pouvez profiter de faibles coûts de chauffage.

Régler le thermostat

Le thermostat est le conducteur de votre système de chauffage, indiquant quand allumer la chaudière. Il est généralement installé dans le salon et lit la température ambiante pour décider quand allumer/éteindre ce radiateur

Si la température ambiante est inférieure au point de consigne souhaité, le thermostat allumera la chaudière. S’il atteint la température souhaitée, il s’éteindra.

Côté température, on chauffe plutôt :

  • à 19 ou 20 °C quand on est chez soi ;
  • à 15 ou 16°C quand on dort ou qu’on n’est pas à la maison.

Chaque hiver, il est important d’économiser de l’argent en apportant de petits changements à la façon dont nous chauffons nos maisons. Grâce à cet ajustement, nous pouvons facilement gagner de 10 à 25 % en coûts de chauffage. Si vous payiez 1 000 € par an auparavant, les économies seraient de 100 à 250 €/an !

Grâce au thermostat, vous pouvez facilement choisir les plages de température idéales. Les thermostats automatisés sont plus courants, certains nécessitant une programmation programmée des heures pour la température souhaitée.

Régler les vannes thermostatiques

Les vannes thermostatiques peuvent être réglées à différentes températures à chaque étage de la maison. C’est quand l’eau chaude ne peut plus être utilisée pour chauffer les radiateurs.

  • 0 : vanne fermée
  • * : antigel (7°C)
  • 1 : 12-14°C
  • 2 : 16-17°C
  • 3 : 20°C
  • 4 : 23-24°C
  • 5 : pas de limite

Bref :

  • Monter les 5 radiateurs est une perte de temps – ils chaufferont tous à la même température les uns que les autres ! Alors ne les augmentez que s’ils ont besoin d’un coup de pouce ou s’il fait froid dehors.
  • Si vous passez la majeure partie de votre journée dans deux pièces, assurez-vous que les autres pièces ne sont pas trop chaudes. Ces pièces largement ouvertes sont souvent laissées vides. Il suffit donc souvent d’utiliser une température de 16°C dans ces zones. Nous pouvons économiser beaucoup d’énergie en utilisant les vannes thermostatiques dans ces zones uniquement.

Que faire si les vannes thermostatiques ne fonctionnent pas correctement ?

Lorsque le radiateur ne chauffe pas, assurez-vous que l’aiguille n’est pas coincée. Si cela semble être le cas, nous pouvons l’enlever et le nettoyer avec une pince.

Pour un poêle à bois efficace

Un feu de bois peut être utilisé comme source de chauffage principale ou supplémentaire. Pour que ce soit un mode de chauffage sain, écologique et efficace, vous avez besoin d’un poêle dont l’efficacité est supérieure à 80 %.

Les cheminées émettent beaucoup de pollution atmosphérique et peuvent également libérer des niveaux dangereux de gaz et d’autres produits chimiques dans l’air.

Nous recommandons de brûler les bûches sèches et les souches pendant au moins deux ans à l’abri, ce qui leur permet de sécher correctement. Sinon, les performances seront moins bonnes et le feu dégagera des toxines (imbrûlés, furanes (dioxines), suies).

Par conséquent, nous serons en sécurité et le bois ne se décomposera pas. En parallèle, nous pouvons aménager un petit coin près de la cheminée pour la pose des bûches qui doivent encore sécher. En faisant cela, ils peuvent sécher lentement tout en restant à l’intérieur de notre cabine.

Entretenir les radiateurs

Les radiateurs doivent être purgés, dégagés et sans poussière afin de bien diffuser la chaleur. Avant l’hiver on leur propose donc un bon nettoyage & des panneaux réfléchissants sont installés pour encore plus d’efficacité.

Purger les radiateurs

Si l’air entrant dans le circuit de chauffage est libéré, cela pourrait empêcher l’eau de bien circuler dans les radiateurs.

  1. Utilisez soit un tournevis plat, soit une clé à radiateur et un chiffon
  2. Avez-vous déjà compris par quelle partie de votre système de chauffage commencer? Si vous avez un système de chauffage urbain, le radiateur le plus éloigné du point d’entrée est toujours le meilleur. Pour les radiateurs de votre maison, essayez de commencer par celui qui est le plus éloigné de votre chaudière. Utilisez la clé/tournevis et tournez la vis et laissez l’air s’échapper jusqu’à ce qu’une goutte apparaisse. Fermez rapidement et essuyez si nécessaire.
  3. Une fois que vous avez purgé tous les radiateurs, il est important de vérifier la pression de la chaudière. Il devrait se situer entre 1,5 et 2,5 bars, mais s’il brûle depuis un certain temps, il peut être plus approprié de retirer une partie de l’eau du système à la place.

Dégager et dépoussiérer les radiateurs

Vous devrez peut-être réorganiser votre salon avec le radiateur dans le coin afin qu’il n’ajoute pas de chaleur à une zone à la fois.

Plutôt que d’utiliser un sèche-linge, le linge est simplement séché en le plaçant à côté ou à proximité d’un radiateur ou d’une corde à linge. Les vêtements sécheront aussi rapidement et efficacement que s’ils étaient dans une sécheuse et l’énergie sera économisée en même temps.

Si la poussière n’est pas enlevée, la chaleur sera moins capable de se diffuser vers l’extérieur des radiateurs. Nous prenons soin d’aspirer les radiateurs lors du nettoyage, et utilisons un plumeau pour enlever la poussière périodiquement.

Lire aussi : Comment changer un cumulus ?

Placer des panneaux réflecteurs

Si un radiateur est placé contre un mur non isolé, la chaleur traversera le mur.

L’idéal est de bien isoler votre logement. Mais si vous êtes locataire, que vous n’avez pas le budget ou que vous vous inquiétez du bruit et de la poussière, il vaut la peine de placer un panneau réflecteur derrière le radiateur pour aider à refléter la chaleur dans la pièce.

Il est composé d’une couche d’aluminium et d’une fine couche isolante. La chaleur est renvoyée dans la pièce, ce qui crée un environnement plus confortable. Le coût du réflecteur (5 € / m²) peut être remboursé en un an environ.

Éviter les courants d’air

Tu peux essayer d’ouvrir la fenêtre. Vous pouvez ressentir un froid inconfortable, mais cela pourrait vous amener à augmenter la chaleur (ce qui la rend étouffante).

Pour améliorer le confort sans consommer plus, placez des capteurs dans les portes et les fenêtres. Nous suivons les traites ce qui permet d’économiser 10 à 45 € par ouverture bloquée, selon Homegrade.

Isoler les points faibles

Quelques-uns de nos emplacements sont bons pour les courants d’air. Nous prenons soin d’isoler :

  • La boîte aux lettres en installant une brosse spécialement conçue pour cet usage
  • Un porte-brosse au-dessus de la porte (du type que vous placez sur les côtés opposés du cadre de la porte) ou un bloc-brosse (celui du bas colle au bas de la porte, empêchant l’air de venir en dessous).
  • La fumée est évacuée de la hotte, mais un couvercle hermétique doit être installé à l’embouchure du tuyau d’échappement. Le rabat s’ouvre lorsque vous allumez le capot et se ferme lorsqu’il est éteint. Cela empêche l’air froid d’entrer par la sortie.

Utiliser un boudin de porte

Un cordon de porte est une bande de plastique flexible qui permet de sceller l’espace entre la porte mal ajustée et son cadre. Vous pouvez essayer d’en acheter un ou de le fabriquer vous-même.

Le moyen le plus économe en espace de conserver les aliments est d’utiliser un système à « doubles billes ». Ceux-ci ont une tige qui passe sous le sol et de l’autre côté, vous n’avez donc pas à repousser la saucisse à chaque fois que vous la fermez.

Calfeutrer les fenêtres

Les joints auto-adhésifs peuvent être facilement appliqués sur le cadre de la fenêtre. La fenêtre scellera la maison lorsqu’elle sera fermée, ce qui permettra de couper les courants d’air. Assurez-vous que vous pouvez ouvrir les fenêtres afin de permettre à l’air frais d’entrer dans votre maison.

Installer des rideaux

Le soir, des rideaux coupent le froid des fenêtres et ajoutent une sensation de chaleur. Si vous avez des fenêtres efficaces, c’est une bonne idée de mettre des rideaux devant elles afin de créer un cadre confortable.

Attention, si un radiateur est placé sous la fenêtre, on ne laisse jamais pendre les rideaux devant. Ils canaliseraient toute la chaleur vers la fenêtre au lieu de la laisser se diffuser dans la pièce. Nous veillons à ce que les rideaux aient un courant d’air. À défaut, on les glisse derrière le radiateur.

Faire certains petits travaux d’isolation

Pour commencer, la meilleure chose à faire serait d’isoler la maison de haut en bas. Bien sûr, cela peut entraîner des dépenses élevées et prendre du temps en considération. En revanche, vous pouvez essayer quelques petits réglages avant cela afin de gagner du temps et de l’argent sans perdre trop de normes.

Isoler les tuyaux de chauffage

Les conduites d’eau froide qui traversent les zones chauffées agissent comme de petits climatiseurs, gagnant de la chaleur. Pour un tuyau d’un pouce avec de l’eau à 70°C, le gain équivaut à une ampoule de 60W tous les mètre ! Pour 5 m de tuyaux

Le problème peut être facilement résolu : il suffit d’envelopper les tuyaux avec un manchon en mousse. Il existe différents diamètres et différentes épaisseurs. Il est important que la mousse soit bien ajustée contre le tuyau, nous devons donc choisir une épaisseur en conséquence.

Isoler le plancher du grenier et le plafond de la cave

Le plafond de la cave et le sol des combles (s’il n’est pas aménagé) sont des surfaces froides que l’on peut isoler avec de l’isolant pour rester au chaud.

  • Toute la chaleur générée dans votre maison ne va pas dans votre espace de vie. En fait, environ 25 à 30 % de la chaleur passera par le plancher du grenier et sortira de votre maison. L’installation d’isolant sous le plancher du grenier peut réduire cette perte en diminuant la quantité de chaleur qui s’échappe par le plancher du grenier.
  • Si vous isolez le plafond du sous-sol, il vaudra beaucoup mieux marcher dessus au niveau du sol.

Naturellement, ces zones sont faciles à trouver car il n’est pas nécessaire d’utiliser une finition et elles sont accessibles sans aucun démontage.

Aérer chaque jour

En hiver, les fuites d’air sont le cadet de nos soucis, mais il est important de bien les colmater. L’humidité dans la maison va créer un milieu de vie insalubre (moisissure, acariens) et provoquer des mauvaises odeurs. Cela entraînera des problèmes respiratoires pour vous et votre famille.

Afin d’apporter un peu d’air frais dans votre maison ou votre bureau, nous vous recommandons d’ouvrir vos fenêtres deux fois par jour pendant 10 minutes. Cela rafraîchira l’air et éliminera beaucoup de polluants de l’intérieur.

Quand il fait froid dehors, la climatisation n’a pas à travailler aussi dur ! Cela permettra non seulement d’économiser de l’énergie, mais aussi de garder votre maison au frais.

Idéalement, les fenêtres doivent être ouvertes matin et soir pour aérer la maison. Mais même si la maison est déjà chaude, il ne faut pas du tout hésiter à les ouvrir ; il ne faudra que 10 minutes pour que la température ambiante revienne. Et vous ne devriez généralement pas éteindre le chauffage (à moins que du gaz réfrigérant n’ait été utilisé), car cela peut entraîner des problèmes de condensation et de moisissure.

Autres bons plans

Actuellement, si vous êtes une entreprise soucieuse de l’environnement qui cherche à économiser de l’énergie, vous pouvez acheter autant d’éco-chèques que vous le souhaitez. Avec ces bons à portée de main, les employés peuvent payer pour les thermostats qui aideront à réguler la température de leur pièce, les vannes thermostatiques pour contrôler la consommation d’énergie de leurs appareils (semblables à ceux que l’on trouve dans les salles de bains), l’entretien des systèmes de chaudière et l’isolation. Réfléchissant

C’est une pratique courante d’essayer d’éviter d’attendre que le réservoir d’huile ou les réserves de bois soient vides. Vous pouvez économiser de l’argent en planifiant à l’avance et en achetant en gros.

Nous faisons de notre mieux pour offrir un environnement agréable et accueillant à travers de petits détails. Il s’agit notamment de : la couleur des murs, la luminosité de la pièce, la présence de rideaux et de tapis.

Si vous passez la soirée sur votre canapé à regarder un film, il serait bien plus confortable de vous allonger sous une couverture au lieu d’allumer le chauffage et d’attendre 1/2 heure que l’air se réchauffe. Vous feriez également des économies à long terme en n’utilisant pas d’énergie lorsqu’elle n’est pas nécessaire.