Comment changer un cumulus ?

Le cumulus électrique, comme tout équipement sanitaire, n’est jamais éternel. De nombreuses causes peuvent faire que le cumulus, appelé aussi le ballon d’eau chaude, tombe en panne au point qu’il faut le changer. 

Si vous êtes confrontés à une telle situation, on imagine que le plus pénible est de vous retrouver soudainement sans eau chaude. La solution la plus probable est de changer le cumulus. Mais ceci est un procédé un peu technique qui mérite bien votre attention. Voici les différentes étapes à suivre pour bien arriver à votre fin.

Quels sont les signes qui condamnent un cumulus électrique à mort ?

Le premier indice alertant d’une possible panne sur le ballon d’eau chaude est bien évidemment l’absence d’eau chaude. Quand vous ouvrez le robinet, mais l’eau reste froide, vous avez intérêt à examiner l’état de votre cumulus qui peut l’origine du problème. Ceci est vrai même lorsque vous remarquez une baisse constante de la température de l’eau chaude. 

Le deuxième indice qui devrait vous inquiéter est la présence d’une fuite au niveau de la cuve. Généralement, il s’agit d’une fuite goutte à goutte qu’on a du mal à soupçonner son impact au début. Dans ce cas, il est préférable de faire appel à un plombier à Lille pour diagnostiquer les dégâts engendrés. 

Vous devez faire attention également à la rouille, l’ennemi numéro un de toute installation sanitaire. Avec le temps, le tartre peut causer des corrosions au cumulus, et ceci est visible sur la partie peinte en blanc. Un dernier signe, et non pas le moindre, c’est lorsque l’eau qui coule du robinet est colorée.

Comment choisir un nouveau cumulus ?

Lorsque vous consultez les options disponibles pour acheter un nouveau cumulus, prenez en considération certains paramètres de taille :

  • Le volume du ballon d’eau chaude : plus la cuve est volumineuse, plus elle produit d’eau chaude. Deux modèles sont préférables à savoir le cumulus à 40 et celui à 60 gallons. 
  • L’isolation : optez pour une isolation de haute qualité pour sauvegarder l’équipement et économiser sur la durée.
  • Le kit complet : un cumulus se compose d’un groupe de sécurité, d’un vase d’expansion, de flexibles, d’un mitigeur thermostatique, d’un siphon, d’un réducteur de pression et de raccords diélectriques. Tenez à tout avoir au moment de l’achat. 
  • Les accessoires : choisissez des tuyaux de qualité pour faire les raccords dans les normes.
  • La livraison : il est recommandé d’opter pour un camion de transport afin d’éviter d’acheminer le ballon d’eau chaude sur le côté. 

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels en plomberie dans le domaine si vous avez des doutes à propos de votre choix. 

Comment changer un cumulus ?

L’installation d’un cumulus est un exercice physique à part entière. Il est, de ce fait, recommandé de vous faire épauler par quelqu’un pour soulever le ballon d’eau chaude et l’installer correctement. Lorsque tout est prêt, vous n’avez qu’à suivre les étapes suivantes. 

Coupez toutes les sources d’alimentation 

Si vous avez un cumulus électrique, commencez par couper l’alimentation en électricité du chauffe-eau ou tout le circuit électrique de la maison. Faites pareil si votre cumulus fonctionne au gaz. 

Ensuite, vous devez fermer la valve principale d’eau pour appréhender tous les risques de fuites et passer à l’étape de la vidange.

La vidange de la cuve

Comme son l’indique, cette action consiste à vider l’ancien ballon d’eau chaude à plat. Ceci vous permettra d’éviter de soulever un réservoir rempli d’eau qui peut peser ainsi jusqu’à 100 kilos ! 

Pour ce faire, il faut commencer par casser la pression de l’eau en ouvrant n’importe quel robinet d’eau chaude. Vient ensuite l’étape de l’ouverture du robinet de purge qui est placé au niveau du groupe de sécurité. Cette action permet à l’eau qui stagne dans la cuve de s’écouler par le siphon dans le réseau d’assainissement. Faut, toutefois, patienter deux bonnes heures jusqu’à ce que la cuve soit complètement vidée. 

Lire aussi : Comment changer un ballon d’eau chaude ?

Débranchez les raccords et mettez le cumulus 

Une fois le réservoir vidé, il est temps de désactiver tous les raccords y compris ceux du thermostat à l’aide d’une pince. Le thermostat est l’engin qui contrôle la résistance qui est à son tour la première source d’alimentation en électricité du cumulus. 

Pour ce faire, ouvrez le capot situé généralement en-dessous de la cuve et débranchez les fils du thermostat, puis tous les autres équipements à tour de rôle : le groupe de sécurité, le siphon, le réducteur de pression, la vase d’expansion, les raccords diélectriques et finalement le mitigeur thermostatique. 

Reste maintenant à déloger le ballon d’eau chaude de sa place en dévissant la patte de fixation, puis le soulever doucement de sa place. Faites passer la serpillière pour nettoyer les résidus d’eau et préparer la pose du nouveau ballon.

L’installation du nouveau cumulus

Si vous avez suivi les étapes précédentes convenablement et que vous avez choisi un cumulus similaire à l’ancien, vous allez le poser tranquillement dans sa loge. Il suffit d’avoir bien noté les anciens raccordements pour les refaire sur le nouveau ballon et le tour est joué.

Si vous avez opté pour un cumulus plus volumineux, vous devez prévoir une marge de 20 cm autour du ballon d’eau chaude. Pour les raccords, notez bien qu’ils doivent être faits avec une filasse et une pâte d’étanchéité. Seul le tuyau à compression du siphon du groupe de sécurité peut être épargné de cette mesure. 

Suivez toujours les instructions du guide de fabrication, fourni avec le cumulus, pour bien mettre en place le tuyau d’évacuation ainsi que la soupape de sûreté de température et de pression. Terminez en remettant les raccords d’eau et d’électricité (ou de gaz) au cumulus et en réactivant les différentes alimentations en question pour tester votre installation. 

Vous ouvrez le premier robinet et vous sentez de l’eau chaude ? Bingo, vous avez réussi votre changement du cumulus.

Laisser un commentaire